jeudi 14 mars 2013

Un écran de MJ personnalisé !


Afin de débuter la catégorie Tuto's de ce blog, je vous propose de vous guider lors de la conception d'un écran personnalisé aux couleurs de votre JdR favori.

L'écran... accessoire INDISPENSABLE pour tout MJ qui se respecte ! En effet, il permet, en plus d'offrir le plus souvent aux joueurs des visuels intéressants pour leur immersion dans votre univers, de cacher vos petites affaires, vos aides de jeux, vos lancers de dés, vos notes (etc.) des regards un peu indiscrets de vos joueurs. D'aucuns racontent qu'il peut être aussi utile pour vous protéger d'une salve de dés en tous genres lorsque vous annoncez à l'un de vos joueurs que son septième investigateur consécutif est mort en tombant des escaliers.

C'est lorsque j'ai voulu changer d'écran pour mes parties de l'Appel que je me suis rendu compte qu'ils n'étaient pas tous d'une grande qualité. Celui de la v6, magnifique, est en rupture de stock partout en France. Les autres (pour les Masques de Nyarlathotep ou le 30ème anniversaire de l'AdC par exemple) proposent une face joueur peu immersive (selon moi), et un rappel des règles loin d'être complet sur la face du Maître. Leur prix, sans être abusif, n'est pas non plus dérisoire, puisqu'ils sont disponibles pour la somme de 20€ (lorsqu'ils ne sont pas en rupture...) et généralement accompagnés d'un scénario de maigre qualité, dénigré par la communauté.


Comme je vais bientôt débuter la campagne des Masques de Nyarlathotep avec mes joueurs, je n'ai pas résisté à l'envie de me fabriquer un écran perso; des images de MON choix face joueur, et des règles qui ME sont utiles face MJ.

Voici la bête après des quelques heures de bricolage:





Ça vous tente ? J'en vois déjà qui trépignent d'impatience, le tube de colle dans une main, le rouleau de scotch dans l'autre et la paire de ciseaux entre les dents. Je ne vous fait plus attendre !

Le matos' !

Afin de réaliser ce merveilleux écran, il va falloir vous munir, au minimum de:

  • 3 vieux calendriers, grand format (Astuce: les calendriers périment tous les ans, attendez 3 ans et vous pourrez débuter le bricolage !)
  • Une imprimante couleur et du papier A4
  • Le logiciel PosteRazor
  • Le logiciel Photoshop, ou The Gimp, ou votre éditeur graphique préféré !
  • Du scotch médical type Blenderm de chez 3M (souple et transparent)
  • Un cutter/Une paire de ciseau (suivant avec lequel vous êtes le plus adroit... ou le moins maladroit)
  • De la colle à papier comme-quand-vous-étiez-petit
  • (Optionnel) Un rouleau de scotch noir
  • (Optionnel) 2 mètres d'adhésif décoratif transparent (que vous trouverez dans tout bon magasin de bricolage qui se respecte)
Allez, on s'y met !


Première étape: le design !

Ce qui est bien dans ce projet, c'est qu'on commence tout de suite avec la meilleure partie: celle où on décide à quoi va ressembler notre produit fini. Nous allons pour cela créer deux fichiers images correspondant aux deux faces de notre écran, soit la face Joueur (les zolis dessins) et la face MJ (les rappels de règles sobres, ennuyeux et nombreux).
  • Je vous invite à ouvrir votre éditeur graphique préféré, et à créer un nouveau document vide de dimensions proportionnelles à 100 cm x 25 cm. Cette dimension correspond à celle de notre produit, incluant des marges qui nous permettront de coller plus facilement.

Je vous conseille de travailler avec de grandes résolutions. Moi, j'ai choisi 14409 x 3543, parce que c'est facile à retenir, et que ça donne un nombre de pixels de 51051087, ce qui est assez énorme.

  • Commencez par tracer des traits horizontaux et verticaux, d'un pixel d'épaisseur, dans une couleur vive (j'utilise #99FFFF), afin de délimiter vos marges de 2 cm tout autour de votre zone de travail. Ce sont vos "Marges".
  •  Tracez ensuite 2 autres traits verticaux afin de repérer l'endroit ou votre écran sera plié, c'est à dire à 30% de votre largeur totale pour le premier, et à environ 66% pour le second. Utilisez une couleur plus discrète, car ces traits seront imprimés (ils serviront de guide de découpe, donc ils ne seront normalement pas visibles). Ce sont vos "Repères". 
Pourquoi les pliures ne sont elles pas à 33% et 66% (un tiers et deux tiers) ? Et bien parce que lorsque nous replieront notre écran, il faudra qu'une face soit plus courte que les autres, sans quoi il vous sera impossible de plier sans forcer... C'est logique !

           Vous devriez vous retrouver avec quelque chose comme ça:

  • Sauvegarder votre travail afin de ne pas avoir à tout refaire lorsque vous passerez de la face joueur à la face MJ (ou inversement).

  • A présent, c'est à vous de jouer. Remplissez ces cases comme bon vous semble. Voici comment moi, j'ai procédé:
      • Pour la face joueur, j'ai utilisé des images du talentueux dessinateur Marc Simonetti, illustrateur principal des Masques de Nyarlathotep par Sans Détour. Un petit tour sur son site devrait achever de vous convaincre.
      • Pour la face MJ, je suis parti de photocopies de mon ancien écran, que j'ai modifié à ma guise, et notamment grâce à ce petit kit de rajouts gracieusement fourni par la Toc Team. Direction la Scénariothèque pour l'obtenir.
      • N'oubliez pas que les marges seront repliées autour de l'écran pour assurer le collage, et que par conséquent, ce qui y figurera ne sera pas visible !
      • N'oubliez pas d'effacer ou de masquer vos marges avant d'enregistrer l'image à imprimer, mais gardez bien vos repères.
Vous obtenez alors 2 magnifiques images prêtes à imprimer. Mais comment imprimer de si grandes images sur des feuilles A4 ? Ah, ah, ça, c'est la seconde étape !


Deuxième étape: l'impression !

Pour l'impression, j'ai utilisé le logiciel PosteRazor (lisez Poster - razor). Ce logiciel, très pratique, permet d'imprimer une grande image sur plusieurs feuillez A4, en la découpant et en vous fournissant un joli fichier PDF prêt à se faire CTRL+P la tronche.

Comme je suis gentil, je vous propose un petit guide :

  • Commencez par télécharger le soft. Ici, bande de flemmards. Dézippez le fichier exécutable et lancez-le.
  • Choisissez votre image à découper (par exemple, votre face Joueur), et cliquez sur Suivant.
  • L'écran suivant vous permet de choisir les bordures sur chaque feuille A4. Laissez les valeurs par défaut (1,5 cm partout) et cliquez sur Suivant.

  •  L'écran suivant vous permet de définir une valeur de recouvrement. Cette valeur est une zone (en rouge) dans laquelle l'image sera répétée d'une feuille sur l'autre, afin de vous permettre de superposer vos feuilles A4 sans que la jointure ne soit possible. Les valeurs par défaut (1 cm) suffisent. Cliquez sur Suivant.


  • On y est presque. Sur cet écran, vous devez choisir, en gros, le nombre de pages A4 utilisées. Je vous conseille de vous placer en "Taille réelle" et de choisir "100 cm" en Largeur. Ainsi, vous êtes assurés, qu'après impression, et images mises bout à bout, vous avez bien 1 mètre d'image. Dans "Position de l'image", choisissez la position centrale à chaque fois. Vous devriez vous retrouver, comme moi, avec 6 pages !

  • Cliquez sur Suivant, puis sur Enregistrer le poster.Vous obtenez votre fichier PDF à imprimer !


Et voilà, vous avez maintenant 6 jolies pages en main. Répétez l'opération pour la deuxième face de l'écran.


Troisième étape: l'assemblage des faces !

Il va falloir à présent coller vos feuilles entre elles afin d'obtenir les panneaux à coller sur l'écran. Pour chaque face:
  • Collez vos 6 feuilles les unes sur les autres, en vous aidant des zones de recouvrement pour éviter que l'on ne discerne les jointures. Pas de secret ici, mais avec un peu d'entrainement on prend le coup de main très vite.
  • Découpez les zones blanches superflues.
Ainsi, vous vous retrouvez avec 2 belles images de 100 cm x 25 cm à coller sur vos calendriers. Et si on s'en occupait, d'ailleurs ?

Quatrième étape: le découpage !

Découpez 3 panneaux dans vos calendriers à l'aide du cutter. Les dimensions des panneaux doivent être d'environ:
  • 31 x 21 cm pour le premier (le plus court, qui sera rabattu en premier lors du pliage)
  • 32,5 x 21 cm pour les autres
On obtient donc :
  • 31 + 32,5*2 = 96 cm de long pour 100 cm d'image (2 cm de marge à gauche et à droite)
  • 21 cm de haut pour 25 cm d'image (2 cm de marge en haut et en bas)
Le compte est bon ! 
  • A présent, redécoupez vos images de 100 cm x 25 cm en trois parties dans la longueur, en suivant vos repères de couleurs de la première étape. Si vos repères sont encore visibles après cela, redécoupez légèrement.
Vous devriez vous retrouver avec ça : en noir, les calendrier découpés.



Cinquième étape: le collage !

L'étape la plus délicate. Armez vous de votre tube de colle et de patience !
  • Collez sur la bonne face de chaque panneau les feuilles que vous avez imprimées, en laissant dépasser les marges de 2 cm dans le vide. N'abusez pas de la colle pour éviter les pâtés. Faites en sorte que le collage soit durable mais propre.
  • Repliez les marges sur la face opposée.
Ici, les marges de la face rouge recouvrent les marges de la face verte. Je vous conseille de laisser les marges de votre face Joueur visibles, afin d'assurez la continuité de l'illustration sur l'épaisseur du carton. Pour cela, il vous faudra coller la face joueur en deuxième.

  • Vérifiez que les marges de la face rouge ne cache pas d'éléments essentiel sur la face verte. Si c'est le cas, raccourcissez-les au ciseau ou au cutter.
  • Collez les marges sur la face opposée.

Sixième étape: l'assemblage !

Ça y'est, vous allez bientôt pouvoir jouer avec votre écran !
  • Assemblez les panneaux ensemble à l'aide du scotch médical. Transparent, il sera invisible sur vos illustrations. De plus, il assure une longévité hors du commun à votre travail car il est très solide et flexible. Essayez de refermer et de rouvrir votre écran plusieurs fois afin de bien étirer le scotch vers sa position finale.
En rouge: le scotch médical (transparent en réalité)

Votre écran est maintenant terminé, et prêt à être utilisé. Si vous voulez aller encore plus loin, ou si vous comptez vous en servir régulièrement, je vous recommande vivement la dernière étape !


Septième étape (optionnelle): longévité !
  • Vous pouvez recouvrir vos panneaux d'adhésif décoratif transparent, ce qui donnera un effet brillant très pro à votre écran, en plus de le rendre invulnérable aux tâches de café, soda et autres matières poulpiques.
  • Vous pouvez aussi assurer la résistance des rebords en les recouvrant d'un peu de scotch noir épais. En plus de camoufler d'éventuels cafouillages de découpe, vous rendrez votre écran plus résistant contre les chocs.

Bon, bah maintenant, vous avez plus qu'à me faire parvenir des photos de vos réalisations ! (ou vos questions dans les commentaires, si vous en avez !)

A plus les poulpes !

Peyo

vendredi 1 mars 2013

Le mot de l'auteur

Il me semble que la meilleure façon de débuter un blog est de présenter ses motivations. Pour cela commençons, si vous le voulez bien, par un petit tour d'horizon du jeu qui nous fait tant frissonner.

L'Appel de Cthulhu, JdR basé sur l'univers et la mythologie du super-talentueux H.P. Lovecraft, se distingue des autres jeux de rôles sur table sur plusieurs points:

  • Les joueurs évoluent dans un univers fantastique. 
    Selon la version du jeu, les PJ vivent dans les années 1890, 1920 ou même 2000. Ils y incarnent des êtres humains normaux, sans pouvoir particulier (ou presque), qui, pour la plupart, ignorent tout de l'existence des Grands Anciens et de leur emprise sur leur espèce. Ce sont généralement des investigateurs qui enquêtent sur des phénomènes paranormaux, des crimes non résolus ou des disparitions. Ainsi, ils découvrent peu à peu le Mythe de Cthulhu, au prix de leur santé mentale.
  • Les PJ sont faibles.
    En effet, face aux atrocités auxquelles ils sont confrontés, rares sont les investigateurs qui survivent et gardent toute leur tête après quelques scenarii. Chaque joueur possède deux mesures de son état: sa condition physique et sa santé mentale. Deux faiblesses qui les mettent à mal pendant leurs enquêtes.
  • Les combats sont rares.
    Les monstres qu'affrontent les joueurs sont pour la plupart des minions très puissants envoyés directement par les dieux, voire les dieux eux même. Pour éviter une mort lente et douloureuse, ils devront généralement prendre la fuite. La plupart des combats les mesurent aux adorateurs du Culte, nettement moins puissants. Rappelons-le, l'AdC est avant tout un jeu d'enquête et d'investigation.

Pas de combat, pas d'expérience, une durée de vie de personnage faible... Mais alors, comment motiver vos joueurs à revenir à votre table ?

Je pense mettre tous les MJ du monde d'accord en affirmant que le gros atout de l'Appel réside dans l'ambiance que vous instaurerez pendant vos parties.

Elle est la clé d'une partie réussie; elle réside dans la qualité de vos descriptions, la musique et les sons que vous diffusez, l'éclairage de la pièce, les aides de jeux (documents) que vous distribuez à vos joueurs... et ne l'oublions pas, dans la volonté de ces derniers à jouer le jeu et à s'investir.

Ayant un peu d'expérience dans le mastering de l'Appel, j'ai décidé de débuter ce blog pour fournir un catalogue de ressources pour ambiancer vos parties. Vous y trouverez donc:

  • Des playlists, mais aussi des sons et bruitages afin de pimenter l'ambiance sonore de vos parties.
  • Des ressources (images, vidéos, documents...) à distribuer à vos joueurs pour les aider à entrer dans la partie.
  • Des logiciels, pour vous permettre de réaliser de superbes aides de jeu et gérer vos parties grâce à votre petit laptop chéri !
  • Des tutoriels en tous genre (éclairage, bricolages...) afin de vous dégourdir un peu les doigts, voire même d'embarquer vos pauvres investos dans une partie de GN !
  • Des conseils de MJ à MJ, pour mieux gérer vos joueurs pendant les parties.
  • Des scenarii que j'ai aimé, ou réalisé, ou aimer réaliser !
  • Des sources d'inspirations (livres, BD, films, albums de musique...) qui m'ont aidé lors de la préparation de mes parties.
  • Et bien d'autres choses encore... !





Alors à très vite !

Peyo.


jeudi 28 février 2013

Bienvenue sur Ateliers Occultes !

Bien le bonjour, visiteur, et bienvenue sur Ateliers Occultes, le blog dédié au jeu de rôle l'Appel de Cthulhu.

Vous y trouverez de nombreuses ressources afin de vous aider à préparer vos parties de l'Appel, et plus particulièrement de quoi instaurer une ambiance hors du commun. Bluffez vos joueurs à l'aide de bricolages surprenants, ou encore grâce à des aides de jeu de grande qualité ! Ateliers Occultes, c'est un grand recueil de tutoriaux, liens et documents utiles pour vous aider à devenir le meilleur des Maîtres du Jeu. Alors n'hésitez plus, et choisissez une rubrique sur la droite !




Bonne visite,

Peyo.